Le Coaching Scolaire

Un coaching scolaire pour quoi faire ?

Contrairement au professeur particulier qui va travailler une matière sur le long terme avec le jeune, le rôle du coach scolaire est très différent. Il va accompagner globalement le jeune sur des thématiques comme la confiance en soi, la gestion du stress, l’organisation, la communication avec les parents et professeurs…  

En effet, le coach scolaire va accompagner le jeune dans la découverte de lui-même. Il va l’amener à  mieux se connaître afin qu’il puisse trouver ses propres solutions pour atteindre ses objectifs scolaires. 

Enfin, le coaching scolaire est un accompagnement qui propose une solution à court  terme et durable. En effet, en amenant le jeune à trouver sa propre méthodologie de travail, le coach scolaire va lui donner les clés lui permettant d’atteindre par lui-même ses objectifs. Ainsi autonome, le jeune acquiert alors un atout de taille qui lui permettra tout au long de ses études d’atteindre lui-même ses objectifs. 

À qui s’adresse le coaching scolaire ?

Tout d’abord, le coaching scolaire s’adresse aux 15/25 ans, collégiens, lycéens et étudiants  rencontrant des difficultés scolaire pouvant aller jusqu’à l’échec scolaire.

Le coaching scolaire se pratique en individuel. 

Toutefois, il est parfois envisageable de proposer cet accompagnement pour plusieurs enfants d’une même fratrie ou en petit groupe (4 jeunes maximum).

Quels sont ses objectifs ? 

Il existe de nombreuses causes pour expliquer les difficultés scolaires et l’entrée dans l’échec scolaire : le perte de motivation, le manque d’estime de soi, le fonctionnement propre au jeune parfois inadapté, la perte du plaisir de penser. Ce sont les axes sur lesquelles le coach scolaire peut faire progresser le jeune.

Sur la perte de motivation :

Le coaching scolaire s’adresse particulièrement aux jeunes qui ont perdu la motivation scolaire. Le coach scolaire va permettre à ces jeunes de relancer les mécanismes en jeu dans la motivation et de lever les freins.

Sur l’estime de soi :

Outre la perte de motivation, la coaching scolaire s’adresse également aux jeunes qui ont besoin de renforcer leur estime de Soi. Le coach scolaire va aider le jeune grâce à des techniques du renforcement positif, de l’affirmation de Soi et de la satisfaction personnelle.

Sur le fonctionnement du jeune :

De plus, le coaching scolaire va permettre de mettre en exergue le fonctionnement individuel du jeune dans ses forces et ses limites pour cibler la voie de guidage la plus efficace.

Sur le plaisir à penser :

Enfin, le coach scolaire va réinstaurer chez le jeune, le plaisir à penser : il lui permettra d’obtenir la sécurité indispensable pour retrouver plaisir et efficacité dans sa pensée.

Le coaching scolaire tourne donc autour de 4 objectifs principaux :

  • Améliorer le regard que l’enfant porte sur ses études 
  • Apprendre à étudier
  • donner les clés pour une bonne orientation
  • donner une bonne estime de soi

Comment se passe une séance ?

Tout d’abord, le coaching scolaire se déroule au domicile du jeune car il est important que ce travail soit réalisé dans l’univers du jeune. Le rythme est d’une séance d’une 1h15 en moyenne chaque semaine (hors vacances scolaires) sur un créneau horaire fixe et défini avec le jeune et ses parents en début d’accompagnement.  En moyenne, 10 séances sont nécessaires.  Toutefois ce travail peut être prolongé par un accompagnement plus approfondi sur l’orientation scolaire du jeune selon son âge. 

Qu’est-ce-que le coaching scolaire n’est pas ?

Il est primordial de bien comprendre le rôle du coach scolaire et de bien déterminer le champs du coaching scolaire, afin de ne pas avoir des attentes qui ne seraient pas adaptées et de ce fait de ne pas obtenir le résultat escompté.

Le coaching scolaire n’est pas une thérapie et/ou ne propose pas de soin. En effet, le coach scolaire n’est ni psychologue ni orthophoniste. Il n’est pas habilité à poser un diagnostic ni à prendre en charge les troubles psychologiques et/ou les troubles dys du jeune. Ceci reste le domaine de la psychologie et de l’orthophonie.

Il n’est pas non plus un professeur particulier et de ce fait, il n’abordera jamais les connaissances théoriques du jeune dans quelque matière que ce soit. 

ET POUR ALLER PLUS LOIN 

Un accompagnement au projet d’orientation pour aider un jeune à trouver sa voie

 

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie »
Confucius

 

Mon métier de sophrologue me donne l’opportunité depuis plusieurs années d’accompagner de nombreux jeunes dans la préparation des examens, la gestion du stress et plus globalement dans le cadre de l’anxiété liés aux études. Et donc tout naturellement l’orientation jeune.

Au cours de ces accompagnements, j’ai pu constater que, régulièrement, les jeunes sont appelés à choisir une orientation qui les oblige à faire une sélection dans une masse d’informations importantes qui complexifie la situation. Rapidement, ce choix devient un vrai casse-tête et est souvent générateur de stress pour le jeune et de conflit avec les parents.  

Alors, nombre d’entre eux vont être amenés à prendre des décisions d’orientation trop rapides et souvent sans avoir construit un réel projet d’orientation en amont.

La philosophie du SISEM et sa vision de l’orientation jeune

Le SISEM est issu de la modélisation de personnes qui s’épanouissent dans leurs activités personnelles et professionnelles.

S’inspirant de ce que ces personnes avaient en commun sur ce point, le SISEM repose donc sur quelques présuppositions qui donnent un sens à la méthodologie qu’il propose et à ses outils.

Nous nous intéresserons là aux présuppositions qui concernent la vision de l’orientation :

  • Pour s’épanouir dans un métier, il est préférable d’aimer ce que l’on fait
  • Nous ne sommes pas prédestinés à un travail plutôt qu’à un autre. Il existe une large palette d’activités propices à notre épanouissement.
  • Une démarche d’orientation bien menée doit donner le choix
  • Fonder son identité sur un travail unique peut être limitant
 
 

Se faire accompagner pour trouver sa voie

Formée au SISEM jeunes, je propose un accompagnement qui va permettre aux jeunes d’y voir plus clair en apprenant à mieux se connaître, à construire un projet solide et/ou à confronter une envie.

En effet, le choix de cette orientation pour le jeune est primordial s’il souhaite s’épanouir dans sa vie professionnelle future. 

Et, pour s’épanouir, il aura besoin de se sentir à sa place, c’est à dire :

  • D’exprimer ce qu’il est,
  • D’agir en accord avec ses valeurs,
  • De cultiver ses talents.

Après le travail réalisé lors de l’accompagnement, le jeune pourra chercher les filières qui sont en cohérence avec son projet et être plus confiant par rapport à son avenir. 

En effet, il pourra chercher l’information sur le secteur d’activité, le métier, les études qui l’intéressent.

Alors, il cherchera efficacement, car il saura ce qu’il recherche.

Par ailleurs, les parents seront rassurés de voir leur enfant se mobiliser sur un projet clarifié.

L’objectif de mon accompagnement

Je ne suis pas Conseillère d’orientation. Mon accompagnement ne donne donc pas une « solution toute faite sur le métier à faire et la filière à choisir ».

Je travaille avec le jeune sur ces 3 objectifs :

  • Affiner l’image qu’il a de lui-même
  • Mettre en évidence ce que le fait réellement vibrer, ce qui l’anime
  • Trouver ses sources de motivation

Ainsi, mon accompagnement va permettre au jeune d’identifier ses centres d’intérêts, de prendre conscience de ce qui le motive réellement.

Alors, il pourra confronter ses centres d’intérêt et ses sources de motivation aux différents univers professionnels. 

Ce travail va lui permettre de formuler des hypothèses de projets d’orientation en adéquation avec ses motivations. Ces hypothèses lui donneront le choix nécessaire à une bonne démarche d’orientation.

Avec ses hypothèses et son projet construit, il pourra se diriger vers les Centres d’Information et d’Orientation ou vers le Conseiller d’orientation de son établissement scolaire en fonction de sa situation. 

Déroulé de l’accompagnement

Un questionnaire en ligne et 4 séances d’une heure trente en moyenne sont nécessaires pour réaliser cet accompagnement.

A l’issue de cet accompagnement, je vous restitue un bilan écrit du travail réalisé avec le profil de motivation du jeune. C’est ce profil de motivation qu’il va aller confronter au « terrain ».

Je réalise ces accompagnements à Paris 15 mais également à Saint Cloud, n’hésitez pas me contacter pour tout renseignement complémentaire.

S’il vous reste encore des questions, n’hésitez pas à me contacter

 

Catherine Turpin – coach certifié
Spécialisée coach de vie/coach scolaire
06 14 99 38 38